Depuis que je me suis lancĂ© ce grand dĂ©fi, j’ai commencĂ© Ă  m’ouvrir Ă  l’univers de l’allaitement 🍒. Je voulais avoir les informations de base, quand comme moi, on part de zĂ©ro en la matiĂšre.

Mes craintes concernant l’allaitement

Je pars de zĂ©ro, oui, mais bizarrement j’ai dĂ©jĂ  des apprĂ©hensions sur l’allaitement.

J’entends dire d’une part que c’est vraiment ce qu’il y a de mieux pour la santĂ© du bĂ©bĂ©, que c’est vivement recommandĂ©. Et d’un autre cĂŽtĂ©, j’ai eu des Ă©chos de douleurs, d’irritations, de « crevasses » et d’autres termes qui font un peu peur et que je n’ai pas retenus…

Je n’avais pas creusĂ© pour ne pas paniquer. Pourtant, sans non plus vouloir devenir une experte, je compte quand mĂȘme bien trouver des infos plus complĂštes que ces quelques feedbacks.

Le podcast « Lait’s talk »

A dĂ©faut d’avoir des conseillĂšres en lactation dans mon entourage (si tu me lis, fais-moi signe 👋), je suis tombĂ©e sur le podcast « Lait’s talk«  et j’ai dĂ©cidĂ© d’Ă©couter l’Ă©pisode 3 intitulĂ© « Les conseils d’Elise la sage-femme« . Le pitch m’a tout de suite parlĂ© parce que c’est une sage-femme qui donne son point de vue et livre ses conseils aux mamans et futures mamans. Elle a aussi un super compte insta avec des infos prĂ©cieuses sur le mĂ©tier de sage-femme, la grossesse et la maternitĂ© : @la.sage.femme

Dans cet article, je vais te rĂ©sumer ce que j’ai appris sur l’allaitement grĂące Ă  ce podcast.

Et si tu as le temps de l’Ă©couter, voici l’Ă©pisode entier que j’ai trouvĂ© super :

Qu’est-ce que je prends dans ma valise de maternitĂ© pour l’allaitement ?

Des coquillages d’allaitement ou des coussinets

Coussinets pour bouts de seins
Coussinets pour bouts de seins

DĂšs la salle de naissance, les coussinets ou les coquillages d’allaitement permettent de protĂ©ger les « bouts de sein ». (Ah oui, j’ai Ă©tĂ© Ă©tonnĂ©e d’entendre la sage-femme parler de bouts de seins plusieurs fois et pas de tĂ©tons ou de mamelons !). (Et « coquillages d’allaitement », pour le coup, inconnus au bataillon aussi !).

Un coussin d’allaitement (ou coussin de grossesse)

coussin d'allaitement de grossesse
Coussin d’allaitement (ou de grossesse)

Alors celui-lĂ , j’en avais dĂ©jĂ  entendu parler dĂšs le dĂ©but de ma grossesse. Je suivais des cours de yoga prĂ©natal en ligne et la prof avait mentionnĂ© ce fameux coussin d’allaitement pour rendre certaines positions plus agrĂ©ables.

J’avais aussi appris Ă  ce moment que c’est un coussin qui ne sert pas qu’Ă  l’allaitement, mais dont tu peux aussi te servir dĂšs le dĂ©but de ta grossesse (d’oĂč son autre petit nom « coussin de grossesse« ) !

C’est une sorte de grosse banane en tissu avec des billes Ă  l’intĂ©rieur, qui fait la taille d’un traversin, et que tu cales sous ta tĂȘte, et entre tes genoux pour avoir la meilleure position et dormir confortablement. Maintenant que je suis Ă  6 mois de grossesse, je m’en sers aussi pour surĂ©lever mon bassin quand ça tire dans le bas du dos.

La sage-femme conseille donc de l’apporter Ă  la maternitĂ© (bon, ça rentrera pas dans la valise), car ça pourra encore t’aider Ă  bien dormir et Ă  favoriser certaines positions.

Une crĂšme apaisante

C’est important de prĂ©voir une crĂšme cicatrisante pour protĂ©ger les bouts de sein dĂšs la premiĂšre tĂ©tĂ©e. MĂȘme si tu n’as pas d’irritations ou de crevasse (brrr, j’ai dĂ©jĂ  entendu ce mot quelques fois depuis que je me renseigne et il me fait toujours frissonner 😹), la sage-femme prĂ©conise de les prĂ©venir.

Pas besoin de tire-lait

Tu n’as pas besoin de te munir d’un tire-lait pour la maternitĂ© (sauf si tu en as dĂ©jĂ  d’une prĂ©cĂ©dente grossesse par exemple). Pour plus tard, j’ai appris que les tire-lait coĂ»tent cher, et que tu peux en louer en pharmacie gratuitement sur ordonnance, ça se fait souvent apparemment. Toujours bon Ă  savoir 🙂

Comment ça se passe, quand on allaite pour la toute premiÚre fois ?

La tétée de bienvenue

AprĂšs l’accouchement, on te propose ce qu’on appelle la « tĂ©tĂ©e de bienvenue« .

C’est l’un des tous premiers contacts avec ton bĂ©bĂ©. Elle est possible mĂȘme si tu as fait le choix du biberon plutĂŽt que de l’allaitement. En tant que nouvelle maman (ou mĂȘme si tu as dĂ©jĂ  eu des enfants avant d’ailleurs), ça te permet aussi de te rendre compte de ce qu’est l’allaitement en vrai, pour ton bĂ©bĂ© et pour toi. Peut-ĂȘtre mĂȘme que ça te donnera finalement envie de tester l’allaitement.

Tétée de bienvenue

Souvent, le personnel te recommande cette tétée de bienvenue pour plusieurs raisons :

  • Au-delĂ  du premier contact, c’est aussi le premier lien que tu crĂ©es avec ton bĂ©bĂ©.
  • Durant environ 3 jours aprĂšs l’accouchement, ton lait maternel s’appelle « colostrum« . Il est particulier parce qu’il est hyper nourrissant : l’estomac du bĂ©bĂ© Ă  la naissance n’est pas plus gros qu’un noyau de cerise, alors quelques gouttes suffisent. Et aussi, il protĂšge le bĂ©bĂ© des infections.

Quelles sont les galĂšres les plus courantes par rapport Ă  l’allaitement et quelles sont les solutions ?

AĂŻe, j’ai des irritations et/ou des crevasses

D’aprĂšs la sage-femme, le plus souvent, les difficultĂ©s sont liĂ©es Ă  un mauvais positionnement du bĂ©bĂ©. Apprendre Ă  bien le positionner pourrait vraiment aider contre les fameuses douleurs, les irritations, les crevasses.

On m’a aussi plusieurs fois parlĂ© des « bouts de sein » (donc pas les tĂ©tons ni les mamelons) : pour le coup, ce sont des embouts en silicone qui peuvent aider ton bĂ©bĂ© Ă  prendre le sein, et limiter les douleurs. Les quelques retours que j’ai eus ont Ă©tĂ© trĂšs positifs, ça a apparemment beaucoup soulagĂ© les mamans en galĂšre.

Mes seins sont tendus, ça me fait mal

Autre obstacle assez courant : l’engorgement. (On a quand mĂȘme le don pour donner des noms carrĂ©ment flippants Ă  des concepts qui sont dĂ©jĂ  pas trĂšs rassurants… !! Tu trouves pas ?!).

De ce que j’ai compris, si tu produis beaucoup de lait et que ton bĂ©bĂ© n’en a pas besoin d’autant, tu peux avoir les seins tendus et ça peut faire mal.

Tu peux utiliser temporairement un tire-lait électrique pour tirer le lait en « trop » et le mettre en biberon pour plus tard.

Pour apaiser la douleur, le podcast mentionne aussi les feuilles de chou à déposer sur la poitrine (ça sonne comme une astuce de grand-mÚre, à tester !), ou alterner eau chaude/eau froide sous la douche par exemple.

Les + Ă  retenir

Le lait maternel est magique

lait-maternel-adapte-besoins-bebe

J’ai appris dans ce podcast que ton lait maternel a des pouvoirs magiques : sa composition et ses apports s’adaptent aux besoins de ton bĂ©bĂ©, Ă  son Ăąge, et mĂȘme au moment de la tĂ©tĂ©e.

J’ai Ă©tĂ© bluffĂ©e.

L’accompagnement et le soutien peuvent tout changer

Un des plus grands apprentissages de l’Ă©coute de ce podcast pour moi a Ă©tĂ© : bien entourĂ©e, tu peux le faire. Elles ne l’ont pas dit comme ça, mais je sais que de nombreuses femmes qui souhaitaient allaiter se sont senties dĂ©couragĂ©es, parfois dĂšs la sortie de la maternitĂ©. « Ca leur faisait trop mal, ce n’Ă©tait pas pour elles. »

C’est dans ces moments-lĂ  que tu veux pouvoir compter sur ton/ta partenaire, ta sage-femme, des associations. Par exemple, la Leche League (que je ne connais pas encore) est lĂ  pour soutenir et accompagner les femmes qui souhaitent allaiter. Tu peux mĂȘme Ă©changer gratuitement avec une conseillĂšre par Whatsapp. Il existe aussi des conseillĂšres en lactation dont c’est la mission.

On apprend en faisant

On a beau essayer de se prĂ©parer au mieux, Ă©couter tous les podcasts du monde, demander les avis de nos mĂšres, amies, sƓurs, collĂšgues, sages-femmes, lire un max de livres… Si j’ai bien appris quelque chose en arrĂȘtant les hormones pour revenir Ă  mon cycle fĂ©minin au naturel, c’est que chaque femme, chaque corps, chaque histoire, chaque expĂ©rience est diffĂ©rente.

Ce que j’en conclus

Avoir quelques notions sur l’allaitement me rassure, surtout avant l’entretien prĂ©natal prĂ©vu dans quelques jours. Pour autant, je reste sur ma dĂ©cision de ne pas creuser trop le sujet pour plusieurs raisons : je ne veux pas me crĂ©er des apprĂ©hensions qui ne me concerneront peut-ĂȘtre pas, et j’apprendrai en faisant, avec mon bĂ©bĂ©, mon corps, et mon ressenti.

Et toi, qu’est-ce que tu penses de l’allaitement ? Tu avais des idĂ©es prĂ©conçues qui se sont confirmĂ©es (ou pas) une fois que tu as mis en pratique ? âŹ‡ïž Je t’invite Ă  poster ta rĂ©ponse, tes remarques, tes questions en commentaire tout en bas de la page, j’ai hĂąte de te lire 🙂

Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *